Government

Présidence de la République, Assemblée, Cese, Hcct, Cndt et Hcds : ces Institutions budgétivores qui coûtent aux Sénégalais, les yeux de la tête

C’est un euphémisme ! Ajoutés à la Présidence de la République, à l’Assemblée nationale et au Conseil économique, social et environnemental(Cese), le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), le Conseil national du dialogue des territoires (Cndt) et le Haut conseil du dialogue social (Hcds), sont des institutions qui coûtent aux Sénégalais, les yeux de la tête.

Si l’on en croit EnQuête de ce jeudi 12 décembre qui fait un zoom sur ces établissements budgétivores, on n’en doute pas moins que certains sont «inutiles», dans le cadre de la gestion sobre et vertueuse, fredonnée, à tout point de vue, par les nouveaux tenants du pouvoir, au début de la deuxième alternance politique du Sénégal.

En effet, croit savoir le journal du point E, si la Présidence de la République est à 74 milliards de fonctionnement en 2017 et l’Assemblée nationale qui aura coûté 38 724 674 millions par jour au contribuable Sénégalais en 2016 et plus de 24 millions par jour pour le Cese, que reste-t-il du budget de plus de 3 mille milliards ? Si dans la foulée, le gâteau de Tanor, le Hcct qui vient de naître, trône sur 9 milliards 500 millions.

Que dire du Cndt et du Hcds dont le budget de fonctionnement n’est pas à négliger, au vu des urgences du moment. Mimi Touré qui disait récemment que la «démocratie a un coût», devrait revoir sa copie et regarder les Sénégalais en face.



Government Government Government

Government Government

L' article à été lu 7 fois

Autres articles dans la même rubrique


   Faire un commentaire

Laissez un mot...